Basilique Saint-Pierre de Rome : Tarifs, infos et conseils

on 21. juillet 2020   /   0   /  

Dans cet article, vous trouverez toutes les informations pour préparer votre visite de la Basilique Saint-Pierre de Rome: tarifs, horaires d’ouverture, infos et bien sûr quelques astuces ! Et rien que pour vous, vous avons également ajouté des photos!

Basilique Saint-Pierre de Rome

La Basilique Saint-Pierre de Rome est l’une des quatre basiliques papales romaines.  Avec ses 20 millions de visiteurs par an, la Basilique Saint-Pierre de Rome est également l’un des 10 lieux les plus visités au monde. Cela représente en moyenne environ 55 000 visiteurs par jour.

La Basilique Saint-Pierre : la plus grande église du monde

La Basilique Saint-Pierre de Rome est la plus grande église du monde. En compétition toutefois avec la Basilique Notre Dame de la Paix en Côte d’Ivoire. La Basilique Saint-Pierre peut accueillir 60 000 personnes tandis que la Basilique Notre-Dame de la Paix peut contenir 18 000 personnes.

La Basilique Saint-Pierre et la Place Saint-Pierre se trouvent au Vatican. En plus de la gendarmerie du Vatican et de la Garde suisse, les forces de police italiennes peuvent également intervenir sur la place Saint-Pierre.

Vatican

Accès, admission, adresse

L’adresse de la Basilique Saint-Pierre de Rome est Piazza San Pietro, 00120 Città del Vaticano.

Pour accéder à la Basilique Saint-Pierre vous devrez d’abord passer le contrôle de sécurité. Ce dernier se situe à droite de la Place Saint-Pierre. Le temps d’attente au contrôle de sécurité dépend de l’affluence et varie entre quelques minutes et 1 heure. Vous pouvez prendre sur vous des bouteilles d’eau ou un parapluie. Les couteaux et autres objets dangereux sont interdits dans la Basilique Saint-Pierre.

Basilique Saint-Pierre de Rome accès

Accès aux personnes en situation de handicap

Les personnes en situation de handicap et leur accompagnateur peuvent utiliser gratuitement l’accès prioritaire au niveau du contrôle de sécurité. Cette entrée se trouve derrière le pilier le plus à droite, juste derrière le bâtiment de la poste du Vatican. Un ascenseur se trouve à l’entrée de la Basilique Saint-Pierre, vers la droite. Il permet notamment d’accéder aux étages supérieurs de la Basilique Saint-Pierre.

Horaires d’ouverture de la Basilique Saint-Pierre de Rome

Sauf exception, la Basilique Saint-Pierre est ouverte tous les jours. Cependant, cela peut arriver qu’elle soit accessible uniquement sur réservation comme lors des messes papales. La Basilique Saint-Pierre est également fermée lors de l’audience papale sur la Place Saint-Pierre. Dans ces cas, vous ne pourrez visiter ni le dôme ni les grottes de la Basilique Saint-Pierre.

Vous trouverez plus d’informations sur les horaires de la Basilique Saint-Pierre, de la Place Saint-Pierre et des musées du Vatican dans cet article.

Tarifs d’entrée de la Basilique Saint-Pierre de Rome

L’entrée à la Basilique Saint-Pierre de Rome est gratuite. Cependant, vous devrez réserver à l’avance un billet pour participer aux visites guidées. Vous trouverez dans cet article plus d’informations sur les tarifs des visites et l’admission à la Basilique Saint-Pierre, à la Place Saint-Pierre ainsi qu’aux musées du Vatican.

Toutes les infos sur les tarifs (Basilique Saint-Pierre, Place Saint-Pierre, etc.)

Tarifs du Vatican à Rome : Basilique Saint-Pierre, Place Saint-Pierre, musées du Vatican

Basilique Saint-Pierre de Rome attente

Temps d’attente : comment éviter les longues heures d’attente ?

Il y a trois façons d’éviter les files d’attente parfois très longues devant la Basilique Saint-Pierre de Rome :

  • Venir visiter la basilique Saint-Pierre avant 9 heures
  • Réserver un billet avec accès prioritaire. Comme déjà mentionné, cet accès se trouve près du contrôle de sécurité, derrière le bureau de poste du Vatican et près de la colonne du Bernin la plus à droite.
  • Réserver une visite des musées du Vatican avec un accès direct à la Basilique Saint-Pierre.

Vous devrez notamment passer des postes de sécurité supplémentaires le mercredi lors de la messe papale et le dimanche après-midi avant la prière de l’Angelus. Aucune réservation avec accès prioritaire n’est alors possible.

Où acheter les tickets pour la Basilique Saint-Pierre?

La dernière fois que j’ai visité la Basilique Saint-Pierre, j’ai réservé une visite matinale des musées du Vatican grâce à laquelle j’ai pu visiter les musées privés des papes, la Chapelle Sixtine ainsi que la Basilique Saint-Pierre. Le tout sans attendre à un moment où il n’y a pas trop de visiteurs. Je recommande !

Basilique Saint-Pierre de Rome visite

Informations concernant la tenue vestimentaire

Pour visiter la Basilique Saint-Pierre, vous devez également respecter le code vestimentaire qui s’applique pour les lieux sacrés. Les épaules et les genoux doivent être couverts. Vous pouvez notamment prendre un foulard pour couvrir vos épaules. Si ces conditions ne sont pas respectées vous ne pourrez pas accéder à la Basilique Saint-Pierre.

Tenue vestimentaire

Vous trouverez à l’accueil des toilettes ainsi que des casiers pour déposer vos affaires. Vous pourrez notamment y laisser les poussettes et autres objets volumineux.

Basilique Saint-Pierre de Rome : histoire de l’édifice

1. Façade

La façade de la Basilique Saint-Pierre de Rome a été construite par Carlo Maderno entre 1607 et 1615. Elle mesure 114,69 mètres de large et 45,44 mètres de haut. De gigantesques colonnes encadrent trois grands portails, deux petits portails et la Loggia delle Benedizioni. Il s’agit de la loge des bénédictions depuis laquelle le nouveau pape est proclamé. C’est également depuis cette loge que se font les bénédictions Urbi et Orbi à Noël et Pâques.

Afin de contrôler l’afflux de visiteurs, il existe 3 accès différents.

Basilique Saint-Pierre de Rome façade

Description des 3 accès

L’entrée par la porte de droite mène au dôme de la Basilique Saint-Pierre, la porte du milieu permet d’accéder directement à la Basilique Saint-Pierre et celle de gauche est réservée à la sortie. Au niveau de l’escalier de devant notamment, menant à la Basilique Saint-Pierre, vous pourrez apercevoir des statues des saints Pierre (à gauche) et Paul (à droite) et leurs symboles respectifs : une clé et une épée. Tout en haut, vous pourrez admirer 13 statues hautes d’environ 5,70m. Elles représentent Jésus, Jean-Baptiste et 11 des 12 apôtres ; Pierre étant absent.

Les deux horloges

Sur les côtés se trouvent également deux horloges créées en 1785 par l’architecte romain Giuseppe Valadier. L’horloge de gauche «l’orologio oltremontano» indique l’heure actuelle, tandis que l’horloge de droite «l’orologio italiano» indique une heure incorrecte. La légende raconte qu’elle indiquerait le temps qu’il reste avant prochain coucher de soleil selon l’ancien système italien, mais rien n’est plus sûr ! L’horloge fonctionne tout simplement mal. Croyez-moi, j’ai observé et fait le calcul moi-même. J’ai ensuite posé la question à Radio Vatican qui m’a dit que l’horloge indique délibérément une fausse heure afin que le diable n’arrive pas durant la messe.

Sous l’horloge « oltremontano » se trouve un clocher à six cloches. La plus grande a été construite en 1785, à l’époque de Valadier. Au-dessus se trouvent deux autres petites cloches. Vous pourrez également apercevoir derrière elle trois autres cloches dont la plus ancienne cloche, la Rota, qui date du 13e siècle.

2. Le portique

Une fois l’entrée passée, vous arriverez dans le un hall d’entrée – le portique – qui s’étend sur toute la largeur de la façade de devant. Sur la gauche se trouve une statue équestre de Charlemagne, qui fut couronné empereur en 800 dans l’ancienne église. Cette statue a été créée en 1725 par Cornacchini.

Basilique Saint-Pierre de Rome portique

La statue équestre de droite est quant à elle l’oeuvre du Bernin. Elle représente l’empereur Constantin, qui a fait du christianisme la religion d’État à Rome et l’a dirigé comme le Pontifex Maximus. Sa conversion au christianisme est assez controversée mais il est vénéré tel un saint dans les églises orthodoxes.

Description des 5 portes

Tout au fond vous verrez cinq portes qui vous mènent à la Basilique Saint-Pierre. À l’extrême gauche se trouve le Portail de la Mort, datant de 1964. Ce dernier est emprunté par le cortège funèbre lors du décès des papes. À droite se trouve le Portail du Bien et du Mal, érigé en 1977. La porte centrale provient de l’ancienne basilique et a été réalisée par le sculpteur toscan Filarete entre 1439 et 1445. À droite se trouve le Portail des Sacrements de l’année 1965, l’entrée actuelle de la Basilique Saint-Pierre, et à l’extrême droite se trouve la « Porta Santa », la Porte Sainte, construite en 1950.

C’est par cette porte que vous entrez dans la Basilique Saint-Pierre de Rome durant l’année du jubilé. La prochaine année du jubilé, ou « Année Sainte », se déroulera en 2025.

3. La basilique en quelques chiffres

Il est relativement complexe d’associer un seul architecte à la Basilique Saint-Pierre. Au fil des années, de nombreux architectes ou gestionnaires se sont succédés dans la construction de l’édifice. Nous pouvons notamment citer Donato Bramante, puis Raffael, da Sangallo et Giocondo ont repris les travaux après la mort de Bramante, suivis de Peruzzi, Buonarroti et Ligorio. Barozzi da Vignola a travaillé comme directeur de la construction, puis Maderno et le Bernin.

Vous trouverez de plus amples informations concernant les architectes de la Basilique Saint-Pierre à la fin de cet article.

  • 64: Funérailles de l’apôtre Pierre exécuté à Horti di Agrippina, près du cirque de Néron.
  • 160: Une double chapelle est construite sur le tombeau de l’apôtre Pierre
  • 319-333: Construction de la basilique à cinq nefs de Constantin sur la nécropole à l’extérieur du cirque de Néron, taille de l’ancienne basilique Saint-Pierre: 119 × 63 m, hauteur 37m
  • 1452-55 : Démolition de l’ancienne basilique après un incendie dévastateur
  • 1506-1626 : Nouvelle construction de la Basilique Saint-Pierre et inauguration le 26 novembre 1626 de la Basilique Saint-Pierre de Rome.
  • 1490 : Installation de la fontaine Nord alimentée par l’ancien aqueduc Acqua Paola.
  • 1586 : Installation de l’obélisque sur ordre du pape Sixte V. L’obélisque se trouvait auparavant dans le cirque Néron situé juste à côté. Cet obélisque fut transporté en 40 depuis Héliopolis en Égypte. L’obélisque est en granit rouge et a une hauteur de 25,5 mètres et pèse environ 330 tonnes.
  • 1614 : Carlo Maderno adapte la place à la nouvelle basilique et reconstruit la fontaine
  • 1656-67: Transformation définitive de la Place Saint-Pierre par le Bernin et de l’ancienne fontaine
  • 1675 : Construction d’une seconde fontaine, du côté Sud de l’Obélisque

4. Les dimensions de la basilique

Ces chiffres vous donnent un aperçu détaillé des dimensions de la Basilique Saint-Pierre de Rome :

  • Surface construite: 20 139 m²
  • Surface accessible: 15 160 m²
  • Longueur intérieure: 186,3 m
  • Transept: 137,85 m
  • Largeur de la nef à l’entrée: 25,7 m
  • Largeur de la nef au transept: 23 m
  • Longueur du nef: 98 m
  • Hauteur du nef : 45,5 m (Basilique Saint-Pierre de Rome)
  • Largeur du transept: 154 m

Afin de réaliser les grottes, le sol a été surélevé de 3,2m par rapport au sol de l’ancienne basilique.

Les dimensions du dôme de la Basilique Saint-Pierre de Rome valent également le coup d’oeil :

  • Diamètre intérieur: 41,5 m
  • Diamètre extérieur: 58,9 m
  • Poids: environ 14000 t
  • Hauteur de la lanterne du dôme depuis le sol: 117,57 m
  • Hauteur de la croix du dôme depuis le sol: 133,3 m

5. L’intérieur

A droite de l’entrée juste derrière la chapelle vous pourrez voir la Pietà de Michel-Ange, construite en 1499. Elle a été abîmée en 1972 lors d’une violente attaque et est désormais protégée par une paroi en verre.

Si vous vous tournez à présent vers la nef principale, vous pourrez admirer les dimensions gigantesques de l’édifice. Les bénitiers de 2 mètres de haut sont l’oeuvre d’Alberto Cornacchini (1722-1725).

Bénitiers

Les figures des saints dans les niches inférieures mesurent 4,5 mètres de haut et celles dans les niches supérieures mesurent 5,5 mètres. Un disque de porphyre rouge est encastré dans le sol devant le portail central. On dit que Charlemagne fut couronné empereur en 800. Ce serait également lui qui aurait fondé le Campo Santo Teutonico à cette époque.

Nef principale et grottes de la Basilique Saint-Pierre

La première chapelle à gauche est le baptistère. Elle accueille également la crèche à Noël. La nef principale est séparée de chaque côté par trois épais piliers qui portent quatre arches de 23 mètres de haut et 13 mètres de large. La nef principale couvre à elle seule une superficie d’environ 2 500 m².

Au centre de la nef sont gravés les noms des plus grandes églises du monde, ainsi que leurs tailles. Parmi elles figurent la cathédrale de Cologne et la cathédrale de Spire. A travers les persiennes, vous pourrez voir les grottes de la Basilique Saint-Pierre. Au petit matin, lorsque des messes ont lieu dans les grottes, le chant des fidèles se fait entendre dans un sublime écho.

Sacristie, trésor et autel papal

Trésor

Depuis le bas-côté gauche, vous pourrez entrevoir l’entrée de la sacristie et du trésor. Au bout de la nef principale à droite se trouve la statue en bronze de Saint-Pierre. L’autel papal, sous lequel Saint Pierre serait enterré, s’élève juste au-dessous du dôme. Au niveau des piliers qui soutiennent le dôme se trouvent les escaliers menant aux grottes de la Basilique Saint-Pierre de Rome.

Derrière le carré central se trouvent le chœur ainsi que deux créations du Bernin à savoir l’autel et la Cathedra Petra. Ce trône stylisé exposé comme relique solennel représenterait la chaire de Saint-Pierre. Au-dessus vous pourrez admirer la représentation du Saint-Esprit dépeint à travers cette colombe au centre de la fenêtre en albâtre.

Autel Saint Pierre

6. L’autel papal

Sous la coupole de la Basilique Saint-Pierre de Rome s’élève l’immense baldaquin de Saint-Pierre. Cette oeuvre, réalisée par le Bernin entre 1624 à 1633, mêle à merveille sculpture et architecture.

Le baldaquin fait 28,5m de haut. De mauvaises langues prétendaient que le bronze provenait directement du Panthéon, d’où l’ancien diction « ce que les barbares n’ont pas fait, les barberini l’ont fait ». L’auteur de cette calomnie a été identifié et a dû présenter des excuses au pape Urbain VIII, un membre de la famille Barberini. Le bronze du Panthéon avait bien été fondu mais utilisé pour les canons du Château Saint Ange.

En dessous du baldaquin se trouve l’autel à sept étages, sous lequel peut se tenir uniquement le pape ou un représentant nommé par ce dernier. Le baldaquin est légèrement décalé du centre de la basilique vers le chœur.

Devant l’autel se trouve l’aumônerie, également appelée confessio. La confessio est installée juste devant la tombe, dans laquelle serait enterré Saint Pierre. La confessio tout comme les grottes sont les vestiges de l’ancienne Basilique Saint-Pierre.

7. Le dôme

Le dôme de la Basilique Saint-Pierre se trouve juste au-dessus de l’autel. Il a été conçu par Michel-Ange qui toutefois ne vit jamais l’oeuvre achevée. La coupole se compose de deux coques, la coque intérieure en brique est la partie porteuse et celle extérieur sert de protection. Les deux coques sont reliées et accessibles aux visiteurs.

Dôme

Pour accéder au toit de la Basilique Saint-Pierre, vous devrez gravir les 320 marches de l’escalier escarpé. Mais la vue vaut bien tous les efforts ! La descente s’effectue par un autre côté.

A noter : la montée est déconseillée aux personnes souffrant de claustrophobie. L’escalier devient de plus en plus en étroit à mesure que vous montez et vous ne pourrez pas faire marche arrière. La vue depuis la terrasse panoramique de la Basilique Saint-Pierre est l’un des plus beaux points de vue sur Rome. A faire absolument lorsque le soleil est de la partie !

Le dôme en quelques chiffres

Le poids de la coupole, estimé à 14 000 tonnes, repose sur un cylindre construit par Michel-Ange. Ce cylindre est composé de 16 immenses colonnes corinthiennes. Quatre imposants piliers d’une circonférence de 71 m soutiennent l’ensemble de la structure. Si vous souhaitez visiter le dôme de la basilique Saint-Pierre, vous pouvez lire mon article sur la visite du dôme Saint-Pierre et vous laisser séduire par ce lieu inoubliable !

Basilique Saint-Pierre Rome Dôme : billets pour visiter le dôme de la Basilique Saint-Pierre

Vous pouvez réserver à l’avance les billets pour le dôme de la Basilique Saint-Pierre sur internet et vous éviter une attente interminable. Vous pourrez notamment notamment faire votre réservation ici:

8.  Les grottes

Avec un peu de chance, vous pourrez également visiter les grottes de la basilique Saint-Pierre de Rome. Les grottes peuvent être visitées régulièrement mais notez toutefois qu’elles ne sont pas accessibles lorsque les messes y sont célébrées. Il est donc recommandé d’y aller après 10 h.

Les grottes se situent au niveau de l’ancienne Basilique Saint-Pierre, à 3,20 mètres sous le sol de l’actuelle Basilique Saint-Pierre. C’est également ici que sont enterrés Saint-Pierre ainsi que de nombreux papes. Les grottes sont donc magnifiquement décorées. Il s’agit en réalité d’une immense crypte rendant hommage à l’ancienne basilique de Constantin. Vous pourrez y voir plusieurs petites chapelles. L’accès aux grottes se situe au niveau d’un des piliers soutenant la coupole. La sortie se trouve quant à elle en face des caisses permettant d’accéder à la terrasse panoramique.

9. La nécropole

Sous les grottes de la basilique, à environ 10m de profondeur, se trouve également la nécropole, la ville des morts. La nécropole date du début du 1er siècle. A cette époque, il était courant d’enterrer les morts hors de la ville. La nécropole se situait alors en bordure de l’hippodrome de Caligula, construit en 37. L’hippodrome fut ensuite renommé Cirque de Néron. Le mausolée de l’empereur Hadrien, devenu par la suite le château Saint Ange, se trouvait également dans le cimetière.

L’apôtre Pierre aurait été exécuté dans le cirque puis enterré dans la nécropole. Comme le voulait la coutume, ses disciples se firent ensuite enterrer autour du tombeau de Saint-Pierre. Une première chapelle fut érigée à cet endroit en 160,  suivie par la Basilique de Constantin puis finalement la Basilique Saint-Pierre en 1506.

L’empereur Constantin fit ensuite recouvrir la nécropole afin d’aménager le terrain pour la construction d’une basilique. En 1939 des fouilles archéologiques ont permis de redécouvrir la nécropole et en 1998 commencèrent les premiers travaux de restauration. Vous pourrez visiter la nécropole de la basilique, cependant uniquement par petits groupes.

L’histoire de l’ancienne basilique

Informations sur l’ancien édifice

L’édit de Milan de 313 accorda la liberté de religion aux chrétiens. La foi se propagea alors comme une traînée de poudre. Il devint donc nécessaire de construire un lieu de culte pouvant accueillir les nouveaux croyants, les processions et autres fêtes.

La Basilique Saint-Jean de Latran était la toute première grande église. Cet édifice à 5 nefs a notamment servi de modèle aux églises suivantes telles que la Basilique de Constantin sur la colline du Vatican, l’église de la Nativité à Bethléem et l’église du Saint-Sépulcre.

Si vous passez par la Basilique Saint Paul Hors les Murs, vous pourrez vous représenter à quoi ressemblait l’ancienne Basilique Saint-Pierre. Beaucoup plus petite que la version actuelle, elle disposait toutefois de cette façade à quatre portails.

La basilique tomba peu à peu en ruine puis fut totalement démolie au 15e siècle à la suite d’un incendie ravageur, dont les causes restent encore floues.

La Basilique Saint-Pierre de Rome : faits intéressants concernant le nouvel édifice

En 1377, après 5 ans à Avignon, la papauté revient à Rome et fait du Vatican son lieu de résidence officiel. A cette époque d’ailleurs la Basilique Saint-Pierre était dans une piteux état.

Durant un millénaire, la basilique a très souvent subi des transformations, travaux d’embellissement ou de rénovation. A la suite d’un incendie dévastateur au 15e siècle, le pape Nicolas V décida de reconstruire complètement la basilique et nomma l’artiste Bernardo Rossellino pour diriger le projet.

Les travaux s’arrêtèrent ensuite à la mort du pape Nicolas V, et ce, alors que l’ancienne basilique venait alors tout juste d’être démolie. En 1506 le pape Jules II repris les travaux dont le but était de reconstruire de l’ancienne église. Le projet fut confié à Donato Bramante, qui fit démolir la partie centrale de l’ancienne église. Bramante a conçu la basilique comme un édifice en forme de croix avec un dôme.

intérieur basilique

A la mort de Bramante en 1511, trois architectes reprirent le flambeau : Raffaello, Fra Giacomo da Verona et Sangallo. La structure carrée leur semblant trop petite, ils décidèrent donc de construire une nef plus longue. Sangallo fut le dernier des trois à mourir en 1546.

Les transformations de Michel-Ange et de ses successeurs

Ce fut ensuite au tour de Michel-Ange de poursuivre les travaux. Le chœur et le dôme représentent à merveille le style inimitable de Michel-Ange qui, malheureusement, ne vit jamais son oeuvre achevée.

Michel-Ange s’est servi du dôme de Brunelleschi de Santa Maria Maggiore à Florence comme modèle. Les travaux ont été réalisés par les ouvriers de la Basilique Saint-Pierre, dont l’entreprise existe toujours.

D’autres architectes succédèrent à Michel-Ange. Il y eut tout d’abord Carlo Maderno, nommé directeur de l’usine de la Basilique Saint-Pierre en 1602. De 1607 à 1615, il se chargea de reconstruire l’ancienne nef, démolie en 1606, puis la façade selon les plans de Michel-Ange.

Le pape Urbain inaugura finalement la Basilique Saint-Pierre en 1626. D’autres grands noms se sont ensuite chargés du projet tels que Gian Lorenzo Bernini, Francesco Borromini et Pietro da Cortona. Ce fut le Bernin qui entreprit la construction de la Basilique Saint-Pierre après la mort de Maderno. 

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Subscribe via RSS Feed Connect on Instagram Connect on Pinterest Connect on YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *