Via Appia Antica Rome: Accès, infos et histoire

on 21. octobre 2020   /   0   /  

La Via Appia Antica à Rome retrace 2300 ans d’Histoire. Vous y trouverez de nombreuses catacombes que vous pourrez visiter lors de votre séjour à Rome. La Via Appia Antica est désormais au cœur d’un vaste parc régional. La Via Appia Antica à Rome est plus qu’une simple rue ancienne, il s’agit d’un musée à ciel ouvert apprécié aussi bien des touristes curieux que par les romains en quête de quiétude et tranquillité.

Via Appia Antica à Rome: Tout ce qu’il faut savoir !

Un petit peu d’histoire

La Via Appia Antica à Rome, ou voie Appienne, est l’un des lieux les plus incontournables de Rome. Elle est notamment surnommée « Reine des rues » par les romains. La voie, large de 4,10m, a servi de modèle pour toutes les autres rues construites ensuite. Initiée au 3e siècle avant J.C par Appius Claudius Caecus, la Via Appia Antica reliait alors Rome à la ville de Capoue.

via appia

En l’espace de 120 ans, la voie fut prolongée jusqu’à Tarente puis jusqu’à la ville portuaire de Brindisi d’où l’on embarquait pour la Grèce, l’Orient ou l’Egypte. La Via Appia Antica était une voie d’une importance majeure, aussi bien sur un plan militaire que commercial. En 189 avant J.C, la Voie Appienne fut modifiée et pavée d’un basalte plus robuste. Aujourd’hui encore, vous pouvez observer sur certaines pierres les traces laissées par ceux qui ont foulé ces pavés.

Crucifixion

En 71 avant J.C, le destin de la Voie Appienne s’est tinté de funeste et macabre. 6000 adeptes de Spartacus furent en effet crucifiés sur la route allant de Capoue à Rome. Au fil des siècles, la Via Appia Antica est devenue un axe principal de communication, vers les nécropoles notamment. Ce qui explique le nombre important de catacombes présentes à Rome. La Voie Appienne a perdu de sa splendeur à partir du 4e siècle et le déclin de l’Empire de Rome. Les aqueducs furent détruits lors du siège de Rome par les Goths en 537. Avec le déplacement des dépouilles des martyrs vers d’autres villes, la Via Appia perdit son identité et son importance.

La Via Appia Antica retrouva un peu d’éclat avec la montée du pouvoir de l’Eglise à partir du 6e siècle. 200 ans plus tard, de petites villes furent construites tout le long de la route afin d’assurer la protection de la voie. Laissées à l’abandon par l’Eglise qui devait régler de nombreux conflits internes, ces localités disparurent toutefois à partir de 1000. Par la suite, d’autres villes médiévales fortifiées et des châteaux furent érigés le long de la voie.

tombeau Cecilia Metella

Vous pourrez notamment identifier des traces d’anciennes tours ou de moulin dans la vallée de la Caffarella à la gauche de la Voie Appienne. Au 14ème siècle, le tombeau de Cecilia Metella fut transformé en tour défensive. Une tour d’observation fut également érigée dans la Villa des Quintili, une riche famille romaine. Une autre famille fit installer un bureau de douane près du château Castrum Caetani et du tombeau de Cecilia Metella.

Modernisation au cours du temps

En 1574, le pape Grégoire XIII fit construire une nouvelle Voie Appienne qui commençait à partir de la Basilique Saint-Jean. Elle reprend le tracé de l’actuelle Via Appia Nuova. L’ancienne Voie Appienne perdit alors de son utilité et ne servit plus que pour les petits trajets. Au fil du temps, l’ancienne route de Brindisi fut remplacée par de nouvelles routes. Vous pourrez admirer des morceaux de l’antique Voie Appienne dans le Sud de l’Italie.

À partir du 17e siècle, l’Appia Antica est devenue un lieu de villégiature. Comme en témoignent de nombreuses peintures ou descriptions. Napoléon évoqua en premier l’idée de faire de cet endroit un parc archéologique. Au 19e siècle, des travaux de restauration furent initiés par le pape Pie IX dans le but de rendre la voie accessible aux promeneurs qui pourraient ainsi admirer les monuments et vestiges situés le long de la Voie Appienne. Afin de protéger les différents vestiges il fut décidé de construire des murets et de planter des arbres.

Via Appia Antica: Infos sur les catacombes

À Rome, il était obligatoire d’enterrer les morts à l’extérieur de la ville. C’est la raison pour laquelle il existe autant sépultures dans les rues de Rome situées hors du mur d’enceinte. L’espace se faisant rare et cher, les morts étaient enterrés très profond et très souvent incinérés.

catacombes

Trois catacombes sont accessibles au public dans la Via Appia Antica à Rome: les Catacombes de Calixte, les Catacombes de Domitilla et les Catacombes de Saint-Sébastien. Les Catacombes de Calixte et les Catacombes de Domitilla sont fermées le midi.

Les Catacombes de Saint-Sébastien sont fermées dimanche, les Catacombes de Domitilla sont fermées le mardi et les Catacombes de Calixte restent closes le mercredi. Pour visiter les Catacombes de Rome, vous devez respecter un code vestimentaire précis et couvrir vos épaules et genoux.

catacombes visite

Tarifs des catacombes à Rome

Le tarif d’entrée pour les Catacombes à Rome est de 8€ chacune et comprend également une visite guidée. Le prix est de 5€ pour les 6-15 ans. L’entrée est gratuite pour les -6ans. La visite des Catacombes de Rome est particulièrement recommandée les jours de grandes chaleurs, vous pourrez alors profiter de la fraîcheur sous-terraine.

Comment s’y rendre ?

La Via Appia Antica de Rome débute au niveau de la Porte Saint Sébastien, la porte de la ville. Si vous partez du Cirque Maxime, continuez tout droit en longeant les Thermes de la Caracalla et vous arriverez sur la Via Appia Antica. Notez toutefois qu’il y a beaucoup de trafic tout le long de la route menant à la Basilique de Saint-Sébastien. Pour plus de tranquillité optez pour le bus touristique. Le dimanche fait toutefois exception puisque la circulation est interrompue.

Venir en bus

arrêt bus via appia

Le bus 118 part de la Piazza Venezia et passe par le parc Appia Antica jusqu’à la Villa des Quintili. Tous les jours même le dimanche. Le bus 118 est toutefois moins pratique si vous souhaitez visiter les Catacombes de la Domitilla. Le bus 218, en direction de la Basilique Saint-Jean, dessert l’arrêt « Fosses ardéatines » situé près de la Via Appia Antica et continue ensuite vers le sanctuaire du Divino Amore, en périphérie de la ville.

L’entrée les Catacombes de Calixte se trouve en face de l’arrêt « Fosses ardéatines ». A droite, vous trouverez l’entre des Catacombes de Saint-Sébastien, située dans la rue Via delle Sette Chiese. Vous pourrez également visiter tout le complexe autour des Catacombes de Calixte lorsque ces dernières sont ouvertes. A la descente du bus, dirigez-vous vers la droite pour rejoindre les Catacombes de Domitillia. Au départ de la Piazza Venezia prenez les bus 30 ou 160, direction de la Piazza Navigatori, et descendez aux catacombes. Si vous êtes à la Gare de Termini, vous pouvez prendre le bus 714 qui vous amène directement aux catacombes.

Via Appia Antica à Rome: Une promenade bucolique en plein cœur de Rome

Au risque de me répéter, la Via Appia Antica est un vrai musée à ciel ouvert. La voie est en accès libre et gratuit. Les visites du tombeau de Cecilia Metella et de la Villa des Quintili sont quant à elles payantes. Il existe un billet combiné pour les deux musées à 5€ (tarif normal) et 2,50€ (tarif réduit). Le tombeau de Cecilia Metella et la Villa des Quintili sont gratuits le 1er dimanche du mois. Devant le tombeau de Cecilia Metella se trouve le cirque Romulus que vous pourrez visiter gratuitement.

promenade via appia

La Basilique Saint-Sébastien est un bon point de départ pour une balade le long de la Via Appia Antica. En face de la basilique se trouve notamment un très bon restaurant, L’Archeologia. Le restaurant propose de très bons plats, allant du poisson frais aux huîtres en passant par des tartares ou des plats de viandes. Vous pourrez également tester des spécialités régionales moins connues. Situés non loin de loin, le Cirque Romulus et le tombeau de Cecilia Metella valent le coup d’œil. Juste en face, vous pourrez également manger au restaurant Giardino di Giulia e Fratelli. Recommandé pour sa très bonne cuisine et son jardin !

Bon à savoir : l’Appia Antica est un peu trompeuse, elle n’est pas totalement plate mais monte légèrement. Un peu plus haut se trouve, sur la gauche, un petit bar et sur la droite un petit restaurant Qui Nun Se More Mai, ce qui signifie « Ici, vous ne mourrez jamais ». Ce restaurant propose une cuisine simple et de qualité et sert des plats grillés au barbecue. Une fois passé ce restaurant, vous ne trouverez plus d’autres endroits où vous restaurer sur la Via Appia Antica. Il y a toutefois de nombreux points d’eau.

via appia antica

Louer un vélo et découvrir le parc de la Via Appia Antica

Le parc régional de l’Appia Antica s’étend sur 3 500 ha. Il couvre toute la zone allant de la Porte de Saint-Sébastien au bord de Ciampino et Santa Maria delle Mole. Le Parc de l’Aqueduc fait également partie du parc régional de l’Appia Antica. Ce parc se situe entre la nouvelle Voie Appienne et la rue Via Tuscolana. Vous pourrez notamment y visiter les vestiges des aqueducs qui approvisionnaient jadis Rome en eau. Si vous souhaitez visiter l’ensemble du Parc de l’Appia Antica, il est fortement conseillé de louer un vélo.

Vous trouverez les vélos de location au bureau du Parc sur la Via Appia Antica, au niveau de l’arrêt de bus «Domine Quo Vadis», desservi par les lignes 118 et 218. Les visites guidées vous offrent également une bonne manière de découvrir le parc. Votre guide vous concoctera le meilleur itinéraire en vélo.

vélo via appia

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Subscribe via RSS Feed Connect on Instagram Connect on Pinterest Connect on YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *