Les 7 collines de Rome

on 30. septembre 2020   /   0   /  

Rome ne s’est pas construite en un jour, mais sur sept collines. Les 7 collines de Rome renvoient tout d’abord à la légende de la création de Rome. Mais ces collines représentent également un très bon point de départ à votre exploration de la ville éternelle. Ces 7 collines sont un incontournable de tout séjour à Rome et un passage quasi obligé. Présentes dans le centre historique de Rome, elles abritent certains des lieux les plus mythiques de la ville. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations utiles concernant les collines de Rome. Venez prendre de la hauteur !

Collines Rome

Les 7 collines de Rome: une ville perchée sur 7 collines

Ces célèbres collines, sur lesquelles Rome a été bâtie, se trouvent toutes à l’Est du Tibre.

En 387 avant J.C fut construit un mur d’enceinte autour des collines afin de délimiter la zone urbaine de Rome. Les écrits de Cicéron et Plutarque font d’ailleurs référence à ces 7 collines suivantes:

  • Capitole: 50 m
  • Palatin: 51 m
  • Quirinal: 61 m
  • Viminal: 60 m
  • Aventin: 47 m
  • Caelius: 50 m
  • Esquiline: 65 m

Le Capitole, le berceau de l’Europe

Commençons par la plus célèbre des sept collines de Rome. Le Capitole, ou Campidoglio, est en effet un lieu important de l’histoire italienne mais également européenne. Selon Theodor Heuss, le Capitole serait, avec l’Acropole à Athènes et le Golgotha à Jérusalem – l’une des collines sur lesquelles l’Europe a été fondée. Le Capitole se trouve juste à côté du Monumento a Vittorio Emanuele II, également surnommé la machine à écrire, sur la Piazza Venezia.

Pour la plupart d’entre vous, le Capitole est le siège du Congrès américain à Washington. A juste titre! Le nom du bâtiment du gouvernement américain trouve en effet son origine ici à Rome. Pour être plus exacte, il se nomme d’après le Capitolium, un temple qui se trouvait autrefois sur le Capitole.

La colline du Capitole accueille à présent les impressionnants musées du Capitole ainsi que la très belle place du Capitole. Cette dernière se retrouve d’ailleurs sur les pièces de 50 centimes italiennes. Pas étonnant lorsque l’on sait que cette place est l’œuvre de Michel-Ange.

Juste à côté, tout en haut d’un grand escalier, se trouve le Basilique de Santa Maria in Aracoeli qui date du 6e siècle. J’aime particulièrement la vue que le Capitole offre sur Rome et notamment le Forum romain. D’ici vous pouvez réellement vous rendre compte de ces dimensions impressionnantes! En passant à gauche du Palais des Sénateurs, vous pourrez profiter d’une autre vue imprenable sur le Forum romain et voir au loin le Palatin.

Le Palatin, les origines de la Rome antique

Poursuivons avec le Palatin, l’une des collines les connues de Rome. L’accès est uniquement possible par le Forum romain. Si vous ne souhaitez pas gravir la colline, vous pourrez l’admirer de loin depuis le Capitole par exemple. Vous pouvez venir à pied donc en partant de Cirque Maxime ou du Capitole ou bien en métro (ligne B). Le Palatino (« colle » en italien) serait le tout premier endroit de Rome a avoir été habité.

Collines Rome Palatin

Bien que selon la légende, l’histoire de Rome ne débuta qu’en 753 avant J.C, des traces de présence humaine sur le Palatin remontent au 10e siècle avant J.C. Si l’on en croit le mythe fondateur de la Ville éternelle, Romulus et Rémus se seraient disputés pour savoir s’ils voulaient fonder Rome sur le Palatin ou sur l’Aventin. Ce fut Romulus qui sorti vainqueur et fonda alors Rome sur le Palatin. Cette colline accueillait alors les demeures des personnes les plus riches de Rome.

C’est la raison pour laquelle on trouve des vestiges ou traces de temples, édifices du gouvernement et demeures fastueuses sur le Palatin. Vous pourrez notamment y admirer les vestiges des palais de la Domus Augustana (la Maison d’Auguste) et de la légendaire Domus Aurea (la Maison d’Or de Néron).

visite colline palatin

Le Quirinal : La résidence officielle du Président de la République

Le Quirinal, ou Quirinale en italien, doit principalement sa renommée au palais du même nom. Ce palais abrite le siège du Président de la République italienne depuis 1947. Avant de devenir la résidence officielle du président, ce palais du 16e siècle était la résidence d’été des papes. Le palais du Quirinal a même été la la résidence des rois italiens à partir de 1870. En souvenir de ce moment de l’histoire italienne, vous pourrez assister à la relève de la garde qui a lieu tous les jours à 15h sur la Piazza del Quirinale.

Pour les amateurs d’art je recommande la Scuderie del Quirinale dans la Via XXIV Maggio 16 où vous pourrez admirer de nombreuses œuvres d’art. Passionnant et très facile d’accès. Prenez le métro (ligne A) jusqu’aux stations « Barberini Fontana di Trevi » ou « Repubblica Teatro dell’Opera » puis marchez quelques minutes.

Le Viminal : thermes, opéra et ministère de l’intérieur

Nous continuons ensuite avec le Viminal, la plus petite des sept collines. Cette colline, qui doit son nom a la présence des nombreux saules, est surtout connue pour le palais du même nom. Ce palais abrite le Conseil des ministres et le siège du ministère de l’intérieur. Vous pourrez également découvrir l’Opéra de Rome ainsi que les célèbres thermes de Dioclétien. Arrêtez vous un instant sur la Piazza della Repubblica avec sa fontaine Najade, selon moi l’une des plus belles fontaines de Rome.

L’Aventin : une colline pleine de mystère qui vous réserve quelques surprises

L’Aventin est situé au sud-ouest de Rome. Dans l’Antiquité ce sont d’abord les romains de classes inférieures qui vivaient ici. Puis très vite ont été construits des temples, thermes et autres résidences de nobles et d’aristocrates romains.

Collines Rome Aventin

L’Aventin est à présent l’un des zones résidentielles les plus chères et luxueuses de Rome. Au pied de l’Aventin se trouve également le Cirque Maxime qui s’étend jusqu’au Palatin. Mais le Palatin ne regorge pas seulement de sublimes vestiges de la Rome antique. Vous pourrez également y visiter de somptueuses églises et basiliques qui datent pour la plupart Moyen-Âge. On peut notamment citer Santa Prisca, Santa Sabina et la Basilique des Saints Boniface et Alessio.

Les bonnes raisons de gravir la colline de l’Aventin ne manquent donc pas. Cette colline offre tout d’abord un point de vue unique et original sur Rome. Je veux bien entendu parler du trou de serrure le plus célèbre de Rome. Pour plus d’informations, vous pourrez lire mon article à ce sujet. Mais ce n’est pas le seul point de vue de l’Aventin. En plus d’être un vrai havre de paix, le Jardin aux Orangers offre l’une des plus belles vues sur Rome. Parfait pour admirer un coucher de soleil. La colline de l’Aventin vous réserve enfin une autre belle surprise avec la roseraie, l’un des plus beaux parcs de Rome.

Collines Rome vue

Les 7 collines de Rome: le Caelius

Le Caelius est situé derrière le Colisée, au sud-est du Palatin et s’étend jusqu’à Latran, où se trouve Basilique de Saint-Jean-de-Latran.

Saint Jean de Latran

Sur la colline du Celio vous pourrez découvrir des monuments peu connus mais très intéressants tels que les Thermes de Caracalla, la Basilique de Santo Stefano avec sa forme ronde caractéristique ou la Villa Celimontana, qui accueille chaque année un très bon festival de jazz. Vous pourrez également visiter les vestiges d’anciennes maisons romaines sous la Basilique de Saint-Jean-de-Latran. Faites ensuite un détour par le parc de la Villa Celimontana en passant par la petite rue Clivo di Scauro et la Piazza di San Gregorio.

Les 7 collines de Rome: l’Esquilin

L’Esquilin est la plus haute et la plus grande des 7 collines de Rome. La plupart des visiteurs de Rome passent par l’Esquilin sans même le savoir. C’est en effet sur cette colline que se trouve la Gare de Termini, l’un des endroits les plus fréquentés de Rome.

Colline Esquilin Termini

A l’époque de la Rome antique se trouvait ici le cimetière des esclaves et des pauvres. Sous Auguste, le quartier de l’Esquilin et de ses environs s’est transformé en un quartier populaire et animé. Aujourd’hui encore, la zone autour de la colline de l’Esquilin est un quartier très fréquenté où tout le monde se rencontre, au niveau de Piazza Vittorio notamment.

Enfin, l’Esquilin est la colline sur laquelle se dresse l’une des plus importantes basiliques de la Ville éternelle, la Basilique de Santa Maria Maggiore.

Subscribe

If you enjoyed this article, subscribe now to receive more just like it.

Subscribe via RSS Feed Connect on Instagram Connect on Pinterest Connect on YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *